La construction d'un garage sur mesure

Il y a quelques semaines j’ai assisté l’équipe de LHV pendant le montage d’un garage sur mesure en madriers d’une épaisseur de 92 cm. Un projet très intéressant encore avec un toit plat en EPDM.  Cette fois j’étais présente du début à la fin et j’ai donc également pu remarquer l’importance d’un bon départ pour arriver à un résultat parfait. 

IMG_0276

Le premier jour nous avons passé un bon moment à déballer les paquets et à ranger les morceaux de bois selon les numéros qui étaient marqués dessus.  Nous avons étalé le bois autour de la dalle le plus près possible de leur destination finale. 

IMG_0279

Après nous avons commencé à mettre les deux premiers rangs selon les plans fournis et nous avons ensuite posé les poutres de fondation dessous. Nous avons pris le temps de bien mesurer l’ensemble. Une chose qui ne facilitait pas la tâche était le fait qu’il y avait un côté avec les trois ouvertures dont les premiers rangs n’étaient donc pas fixés aux autres. Prendre les mesures croisées n’était pas évident mais l’équipe a très bien géré l’affaire et le résultat était nickel.   

IMG_0280

Ma tâche principale était d’identifier les différents morceaux et de les diriger au bon endroit.  Au début ce n’était pas évident de reconnaître les murs qui avaient tous leur numéro ou lettre d’identification spécifique. Je sais bien lire des plans mais j’avoue qu’au début c’était un peu de l’abracadabra pour moi. Le bâtiment avait une longueur de 10 mètres et une largeur de 7 mètres alors les rangs de chaque mur consistaient de 2 madriers différents à jointer avec leur numéro spécifique. Pour la stabilité du bâtiment chaque rang était différent (les joints n’étaient pas tous placés aux mêmes  endroits).  Une chose très importante à surveiller était la mise en place des tiges filetées pour tenir l’ensemble. Elles étaient marquées sur les plans et étaient toutes d’une longueur différente. Une oublie coûte beaucoup de temps  car si on se rend compte après avoir posé le prochain rang de madriers, il n’y a pas le choix; il faut tout démonter. 

IMG_0289

Arrivé en haut des murs, le prochain défi  était de poser la couverture de toiture ; l’EPDM. La toiture faisait 70 m² et le rouleau d’EPDM en un seul morceau pesait des tonnes. Un grand bravo pour l’équipe de montage qui a réussi à monter le rouleau sans aide d’une machine élévatrice. Ce jour-là il faisait très chaud et le caoutchouc noir était brulant.  Si vous avez le choix, il faudrait mieux attendre une journée couverte pour la pose de l’EPDM malgré le fait que le produit est bien souple quand il fait chaud. La fixation de la bande de rive en aluminium a complété l’ensemble et le résultat était très beau. 

IMG_0292

Commentaires (1)

Belle structure, beau travaille, bravo !

Poster un commentaire

  • Paiement sécurisé
    Commandez en toute sécurité
  • Livraison gratuite
     
  • 05 49 64 68 41
    Du lundi au vendredi de 10.00 à 19.00 heures
Voir les Voir le produits trouvés produit trouvé Pas de produits trouvés icon-close
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer ultérieurement. Voir le produit Aucun produit n'a été trouvé lors de la recherche Nouveauté Promotion Solde Vente flash  € loading ending recherche
Chargement..